Selon le Programme national des Nations unies pour l’environnement, la pollution de l’eau est à 80% d’origine terrestre. Elle est notamment due à l’introduction dans le milieu marin par l’Homme  de substances telles que les métaux lourds, les pesticides, les hydrocarbures, des substances chimiques à usage domestique ou encore des produits pharmaceutiques, nuisibles aux écosystèmes halieutiques. Cette pollution porte atteinte à la biodiversité marine, engendrant de forts risques autant pour les ressources halieutiques que pour la santé humaine.

Cette biodiversité marine est le produit de plusieurs milliers d’années d’évolution. Elle constitue…



Voir l’article complet sur le site de l’éditeur